Les maisons de vente aux enchères en ligne réalisent des ventes sans précédent durant le premier semestre 2020

Rapport d'Hiscox sur le commerce de l'art en ligne : la crise liée au coronavirus dynamise les ventes de l'art en ligne

Le premier semestre 2020 a signé un record pour les maisons de vente aux enchères en ligne. Christie's, Sotheby's et Philips ont réalisé un chiffre d'affaires combiné de plus de 370 millions d'euros pour cette seule période en Europe. C'est cinq fois plus qu'à la même période l'année dernière. Tout indique que la crise liée au coronavirus a donné un énorme coup de fouet aux ventes d'art en ligne, y compris en Belgique. Pas moins de 80 % des plateformes d'enchères s'attendent à ce que les ventes sur Internet augmentent encore plus au cours des années à venir. C'est ce qui ressort de l'enquête annuelle menée par l'assureur Hiscox sur 41 plateformes de vente aux enchères en ligne, le célèbre rapport d'Hiscox sur le commerce de l'art en ligne.

En Belgique comme dans toute l’Europe, les six premiers mois de l’année ont été marqués par un succès inattendu des maisons de vente aux enchères en ligne et des plateformes d'art. A la fin du mois de juin 2020, le chiffre d'affaires des trois plus grandes maisons de vente aux enchères (Christie's, Sotheby's et Philips) s'élevait à près de 370 millions d'euros. C'est cinq fois plus qu'à la même période l'année dernière. Jamais auparavant ce chiffre d'affaires pour les ventes en ligne n'avait été aussi élevé. La compagnie d'assurance Hiscox a demandé à 41 plateformes d'art en ligne de lui faire part de leur vision (future) du marché de l'art en ligne. La maison belge Kunzt Gallery d'Ostende a également participé à l'enquête. Ils comptent parmi les pionniers du commerce de l'art en ligne.

Le rapport démontre que la crise liée au coronavirus a été un catalyseur majeur pour le commerce de l'art en ligne. Et ce, alors même que le monde de l'art traditionnel a connu des moments très difficiles ces derniers mois.

"L’année dernière, le commerce de l'art en ligne avait déjà connu une excellente croissance, y compris en Belgique. Notre rapport 2019 démontrait effectivement que l'ensemble des ventes en ligne avait déjà augmenté de 10% par rapport à l’année précédente. Cela a été un déclencheur pour de nombreuses galeries en ligne qui ont réalisé qu’elles devaient poursuivre l’effort pour faciliter le commerce de l'art en ligne et le rendre aussi sûr que le commerce physique. C'est pourquoi la plupart des galeries étaient déjà relativement bien préparées lorsque, soudainement, la crise liée au coronavirus a éclaté". Justine Verstraeten de Hiscox

Des pièces de collection particulièrement uniques

Le rapport démontre également qu'en 2019, les ventes d'art et de collections en ligne ont généré un chiffre d'affaires mondial de 4,82 milliards d'euros. C'est un petit 4 % de plus qu'en 2018 mais presque deux fois plus qu'il y a cinq ans. Les chiffres d'affaires de cette année vont sans aucun doute battre des records.

Fait remarquable : l’art pictural représentait 32 % des ventes en ligne en 2019. Les objets de collection tels que les timbres, les livres rares ou les pièces de monnaie représentaient, eux, un quart de l'ensemble des ventes, suivis par les montres et les bijoux (23 %), les arts décoratifs (12 %) et enfin les meubles (9 %).

Les ventes en ligne représentent encore aujourd'hui près de 10 % du marché total de vente d’art. Néanmoins, selon les experts de l'assureur Hiscox,  un point de basculement absolu va être atteint. En effet, 80 % des plateformes artistiques en ligne interrogées s'attendent à une augmentation significative des ventes en ligne au cours des années à venir. Et plus de 65 % d'entre eux pensent que la tendance engendrée par la crise liée au coronavirus ne changera pas rapidement.

"La crise liée au coronavirus a révélé un certain nombre de tendances intéressantes. Il est probable que, par exemple, les acteurs mondiaux (en ligne) renforceront encore davantage leur position par l'acquisition de plusieurs petits acteurs web. Par exemple, 67 % des maisons de vente aux enchères pensent que le monde de l'art va évoluer vers une seule ou une petite poignée de plateformes mondiales en ligne. Dans le même temps, nous voyons aussi des petites galeries fusionner afin de revendiquer une plus grande part du gâteau de la vente en ligne. Près de la moitié des maisons d'art pensent qu'un outsider - avec le même modèle qu’un Amazon - va perturber le marché de l'art en ligne existant". Justine Verstraeten de Hiscox

 

En pièce jointe, vous trouverez le rapport complet d’Hiscox sur le commerce de l'art en ligne de l’année 2020.

 

Contactez-nous
Marthe Saelens Befirm Communication
Marthe Saelens Befirm Communication
A propos de Hiscox

Hiscox est un assureur de niche d’envergure internationale, coté à la bourse de Londres (London Stock Exchange). Hiscox est représenté notamment en Belgique, en Allemagne, en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Pour davantage d’informations : www.hiscox.be

Hiscox
Avenue du Bourget 42 B8
Building Airport
B-1130 Bruxelles